Livraison Offerte dés 50€ d'achat avec Mondial Relay pour la France Métropolitaine

Oriental Discount

Livraison Offerte dès 50€ d'achat . Conditions en cliquant ici

envoyez nous votre message par mail . Reponse sous 24h garantie !

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Commander

  • demande de retour
  • Prix dégressifs achat en Gros

     

    Code Promo

     

    Durée Limitée

     

    6% dès 200€ d'achat

    code : BKL6

     

    8% dès 400€ d'achat

    code : BKL8

     

    10% dès 600€ d'achat

    code : BKL10

L'histoire de la danse orientale

L'histoire de la Danse Orientale

 

La danse orientale (le terme danse du ventre est réducteur car en réalité tout le corps travaille) ou baladi (terme utilisé chez les canadiens-français) est une danse originaire du Moyen-Orient et des pays arabes, dansée essentiellement par des femmes, mais aussi, de plus en plus dansée par des hommes à travers le monde.

En arabe, elle est appelée Raqs al sharqi (littéralement : danse orientale) et en turc Oryantal dansi , qui a donné le terme de danse orientale . Elle est reconnue comme l'une des plus anciennes danses du monde, surtout dans les pays du Moyen-Orient (Liban, Égypte, Turquie, Syrie, Irak) et du Maghreb.

On pense que l'origine de cette danse remonte aux anciens rites de fertilité, associés à la fois à la religion et à l'ésotérisme. Très peu de sources valables d'informations sont accessibles sur le sujet, voilà pourquoi il existe autant de mythes autour de l'origine et de l'évolution de cette danse.

Au sens large, le terme désigne la danse orientale sous toutes les formes qu'elle connaît aujourd'hui.

Les Français ont découvert la danse orientale lorsque les soldats de Bonaparte débarquèrent pendant la campagne d'Égypte. Venant d'une société relativement puritaine, la moindre nudité leur était alors perçue comme un puissant aphrodisiaque. En voyant ces bassins de femmes se déhancher langoureusement, et ces sortes de tremblements généralisés alors que l'Église de l'époque considérait la danse comme une marque du démon - ils firent une erreur d'appréciation et assimilèrent naturellement la danse orientale à une invitation à la prostitution, même si en aucun cas, elle ne fait partie de ce milieu.